Collection Granvelle

Les Granvelle possédaient au XVIe siècle plusieurs palais, en Italie, en Espagne, aux Pays-Bas et à Besançon. Ils ont constitué une des plus belles collections de livres et d’oeuvres d’art en Europe, qui a été en partie recueillie par l’abbé Boisot, fondateur de la bibliothèque publique de Besançon en 1694.


Livres et manuscrits

Nicolas de Granvelle et surtout son fils, le cardinal Antoine de Granvelle, sont des bibliophiles fortunés.

Parmi les plus beaux manuscrits médiévaux enluminés conservés à Besançon, plusieurs proviennent de la collection des Granvelle.


Papiers d’Etat

Correspondance et papiers politiques rassemblés par Nicolas de Granvelle (1486-1550) et Antoine de Granvelle (1517-1586) en tant que ministres de Charles-Quint puis de Philippe II d’Espagne.

A cet ensemble sauvé par Boisot au XVIIe siècle se sont ajoutés les Mss Granvelle (coll. Trumbull) achetés en 1992.


Reliures

Reliures italiennes et françaises réalisées au XVIe siècle pour le cardinal de Granvelle.


Bronzino Déploration sur le Christ mort

Le tableau de Bronzino Déploration sur le Christ mort  offert en 1545 par Côme de Médicis à Nicolas Perrenot de Granvelle


Le livre de prières de Maximilien​

Le livre est imprimé en 1513 pour l’empereur allemand Maximilien Ier, en quelques exemplaires.​