Collection Droz, Fonds de l'Académie, Collection Dunand, Collection Baverel, Collection Paris, Collection Duvernoy

« Examen des édifices antiques de Rome sous le rapport de l'art, ouvrage destiné à faire suite à celui d'Antoine Desgodets : Rome, 1813. » « Examen des édifices modernes de Rome sous le rapport de l'art ; suite de l'examen des édifices antiques : Rome, 1816. » Par l'architecte Paris

Date : XVIII
e
-XIX
e
siècle
Cote : Ms Pâris 9-10
Particularité physique : Papier
Importance matérielle : Deux volumes. 65 et 44 feuillets
Particularité physique : Autographes
Dimensions : 270 × 195 mm mm
Particularité physique : Demi-reliure, dos et coins de veau vert
Langue des unités documentaires : latin

Présentation du contenu
Tous les édifices antiques de Rome sont décrits et appréciés dans la première partie de cet ouvrage : la plus longue notice est celle qui concerne le Colisée ; on y trouve le compte rendu des fouilles que l'architecte Paris obtint, en 1811, de faire opérer dans l'arène de ce géant des monuments romains.
La seconde partie contient des notices sur les églises, les palais, les villas, les fontaines et les portes de Rome.
La plupart des notices sont accompagnées de gravures de divers formats qui donnent la vue ou le plan des monuments décrits. Une seule planche (tome II, fol. 113
bis
) est dessinée au trait, avec légères teintes de lavis : c'est celle qui concerne les murs cyclopéens.
En tête du premier volume est une lettre d'Auguste Caristie, datée de Rome, le 19 juillet 1817, par laquelle cet artiste rend compte à l'architecte Paris, alors retiré à Besançon, de l'état des fouilles du temple de Jupiter Stator.
Le premier volume s'ouvre par un
Avant-propos,
qui débute en ces termes : « Depuis la Renaissance des arts, les beautés de l'architecture antique ont été vivement senties, et plusieurs auteurs recommandables ont entrepris d'en faire connaître les restes précieux, conservés surtout à Rome... » Le second volume se termine (p. 86) par une note dans laquelle l'architecte Paris explique comment il fut conduit, moitié par crainte et moitié par patriotisme, à opérer l'enlèvement, au profit du musée du Louvre, des antiquités de la villa Borghèse, acquises par le gouvernement de Napoléon I
er
.
L'auteur destinait cet ouvrage à l'impression, ainsi qu'en témoigne une note du
Catalogue de la bibliothèque Paris,
par Ch. Weiss, p. 129.

Bibliographie
Debenedetti
, Elisa. "Gli edifici antichi di Roma di Pierre Adrien Pâris : taccuini, manoscritti e un album della bibliothèque municipale di Besançon". Dans : Studi in onore di Giulio Carlo Argan. - Firenze : Nuova Italia, 1994, p.259-275 : ill. - Concerne le Ms Pâris 9
Debenedetti
, Elisa. "Pierre Adrien Pâris e i templi di San Nicola in Carcere : i restauri valadieriani della chiesa di San Nicola tra le aggiunte alla terza edizione di Antoine Balbuty Desgodetz". Dans : Bisanzio e l'Occidente : arte, archeologia, storia : studi in onore di Fernanda de' Maffei. - Roma : Viella, 1996, p. 621-629, [3] f. de pl. - Concerne le Ms Pâris 9

Table des matières :
Mots-clés personne : Caristie (Auguste)

Documents numérisés

  • 299 images