Fonds général (Ms 508 à 1004)

Salluste (Sallustius Crispus, Gaius, 0086-0035 av. J.-C.), Conjuration de Catilina (Catilina ) ; suivi de : Guerre de Jugurtha (De bello Jugurthino) (ancien titre : C. C. Sallustii de conjuratione Catilinae et de bello Jugurthino)

Date : Milieu du XV
e
siècle
Cote : Ms 842
Particularité physique : Vélin
Importance matérielle : 90 feuillets
Particularité physique : Titres en lettres capitales d'or. Initiales des chapitres en or sur petits cartouches tantôt de couleur pourpre, avec légères broderies d'argent, tantôt de couleur bleu clair, avec légères broderies blanches. Écriture florentine. Feuillets 32 et 91 blancs.
Dimensions : 335 × 220 mm mm
Particularité physique : Reliure bois, couvert de velours rouge (restauré au XXe siècle) ; traces de boulons et de fermoirs sur les plats ; tranches dorées, « Salustius » à l'encre noire sur la gouttière.
Langue des unités documentaires : latin

Histoire de la conservation
Ex-libris manuscrit de François Perrenot de Granvelle « Granvele C. de Cantecroi » ; ex-libris manuscrit de Jean-Baptiste Boisot «Ex bibliotheca Joannis Baptistae Boisot Vesontini prioris de Grandecourt et de la Loye » et numéro de son inventaire après-décès « cinquante deux » (1694), cote de la bibliothèque publique de Saint-Vincent de Besançon « H 19 cotte cent vingt », note manuscrite du bibliothécaire Coste (1800).

Présentation du contenu
Encadrement peint au premier feuillet avec des anges et des faunes, armoiries dans une targe italienne (XVIe siècle), d'or au lion rampant d'azur, armé et lampassé de gueules. Gennaro Toscano identifie ces armoiries à celles d'Andrea Matteo III Acquaviva (1458-1529), qui serait le commanditaire de l'œuvre. Le manuscrit a été réalisé dans l'atelier de Cristoforo Majorana, enlumineur prolixe à Naples de 1480 à 1494, et qui travaille pour la cour des rois aragonais de Naples. On identifie les manuscrits enluminés par Majorana notamment à l'expression typiquement renfrognée des angelots et des faunes qui soutiennent le paragraphe de texte du premier feuillet et présentent les armes du commanditaire.
Hampe peinte avec des figures grotesques dorées sur fond bleu au f. 33.

Bibliographie
Ernout
, Alfred (éd.) et
Hellegouarc'h
, Jean (trad.).
Salluste, La Conjuration de Catilina ; La Guerre de Jugurtha ; Fragments des histoires
, Les Belles Lettres, Paris, 2003.
Toscano
, Gennaro, « Cristoforo Majorana ». Dans
La biblioteca Reale di Napoli al tempo della dinastia aragonese = La Biblioteca Real de Napoles en tiempos de la dinastia aragonesa
. Valence : Generalitat Valenciana. 1998, p. 441-454.

Notes
Boisot, n
o
52. 120, E. 19
Collection Granvelle : manuscrits
Collection Enluminures
Manuscrit numérisé -- Fonds général

Mots-clés personne : Boisot (L'abbé Jean-Baptiste)

Documents numérisés

  • 179 images