Fonds général (Ms 1 à 507)

Commentaire sur le Sahyh de Bokhary, partie de l'ouvrage

Cote : Ms 281
Date : XVIIIe siècle
Particularité physique : Papier oriental glacé
Importance matérielle : 180 feuillets
Particularité physique : Écriture maghreb., assez fine et élancée
Dimensions : 317 × 238 mm
Particularité physique : Reliure carton, couvert de maroquin rouge, avec filets et écussons dorés, style oriental ; forme de portefeuille
Langue des unités documentaires : arabe

Présentation du contenu
A ce volume est joint une note manuscrite ainsi conçue :
Traduction des lignes écrites dans la marge de la seconde page. — En tête, empreinte du cachet d'Achmet, mameluck, ancien bey de Constantine. — « Grâce à Dieu, etc., etc., j'ai acheté ce livre pour la « mosquée de Socque Gazelle à Constantine. Premièrement ce manu« scrit appartenait à Hussein-Bey. Je l'ai acquis de ses enfants pour le « donner en lecture aux sages et aux savants de cette ville. Personne « ne peut échanger, détourner, encore moins acheter ce livre, sous « peine de toutes les malédictions de Dieu. Mais celui qui le lira devra « se rappeler mon nom, car il trouvera beaucoup de plaisir dans ses « instructives lectures, qui lui feront obtenir toutes les grâces du Pro« phète. Après ma mort, ma famille ni les miens ne pourront réclamer « ce livre comme leur propriété par héritage : il appartient à tout « jamais à cette mosquée, à laquelle je le donne comme marque de « ma puissance. » — Remise à la mosquée dudit manuscrit le 1er du mois de Safar 1280 de l'Egire : 1837 répondant à 1253, il y a environ 73 années, à quelques mois près, qu'Achmet a fait ce cadeau. — La première page, avant le texte, est l'attestation des cadis de la ville, qui constate la valeur de la signature d'Achmet, bey de Constantine, apposée sur la seconde page du livre. — Ce manuscrit est donné à la Bibliothèque de Besançon par M. Valentin Devoisins, qui l'a pris au sac de la ville de Constantine, en Afrique, le 13 octobre 1837. Il décide aussi qu'il ne soit ni échangé ni détourné du lieu auquel il l'a destiné, car ce manuscrit est une faible marque du souvenir qu'il conserve pour sa ville natale. »

Mots-clésAchmet, mameluk, ancien bey de Constantine ; Son cachet

Mots-clésBigandet (Mgr P.) ; Manuscrits donnés par lui

Mots-clésBesançon ; Bibliothèque. Manuscrits à elle donnés par M. Devoisins

Mots-clésBesançon ; Bibliothèque. Manuscrits à elle donnés par Mgr P. Bigandet, évêque de Ramatha

Mots-clésConstantine ; Grande mosquée. Manuscrit en provenant

Mots-clésBokhary ; Commentaire sur le Sahy de Bokhary

Mots-clésInstitution -- Bibliothèque ; Textes -- Manuscrits;;;