Horlogerie dans ses murs

Etablissements Parrenin (Villers-le-Lac) : publicité extraite de la revue "La montre française"

Date : 1956
Cote : Parrenin_01
Lieu de conservation : Etablissements Parrenin (Villers-le-Lac)

Notes
Entré en 1871 dans la fabrique d'ébauches Dupommier et Marguet, l'une des plus anciennes entreprises horlogères du val de Morteau, Hippolyte Parrenin fait construire en 1877 son usine, dotée d'une machine à vapeur (1886) puis de moteurs électriques (1900). Sa société vend en pièces détachées (« chablons ») des mouvements associant ses ébauches, marquées HP pour Hippolyte Parrenin, et des composants acquis auprès d'autres fabricants. Employant 130 personnes au tournant du siècle, elle produit les célèbres HP 40 (appréciés des écoles d'horlogerie) et HP 60 (fabriqués par frappe à chaud, une innovation mondiale), très utilisés dans l'horlogerie française.
Faute d'investissements suffisants, elle est placée en redressement judiciaire en 1974 puis reprise en 1977 par son principal client, Remex International (Hong Kong). Convertie à la fabrication des modules à quartz, elle déménage dans une usine bâtie en 1990 (actuelle FFB), où elle disparaît deux ans plus tard.

Mots-clés matière : Institution -- Musée du Temps

Documents numérisés

  • 1 image