Fonds général (Ms 1005 à 1296)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

Ms 1005 à 1296

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Bibliothèque municipale de Besançon

Présentation du contenu

Voir l'histoire de la conservation dans l'introduction et les appendices.
L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable. Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.

 

Cote/Cotes extrêmes

Ms 1005 à 1068

Ms 1007 - « Histoire de la Franche-Comté de Bourgogne et en particulier de la cité royale de Besançon, capitale des Séquanois, composée par le R. P. Léopold Prost, de la Compagnie de Jésus, et continuée par le sr Pierre-François Barberot, avocat en Parlement, citoyen de Besançon »

Cote/Cotes extrêmes

Ms 1007

Date

Milieu du XVIIIe siècle

Langue des unités documentaires

latin

Type de présentation matérielle et importance matérielle

XIX feuillets et 1142 pages, les pages 850-1142 blanches

Dimensions et unité de dimensions

310 × 220 mm

Notes sur la zone de la description matérielle

Papier

Écriture d'un même copiste

Notes sur le contenu

Le texte du P. Prost a ici, de plus que dans le manuscrit autographe, un paragraphe concernant la mort, en 1694, du grand chantre Jean-Ignace Froissard de Broissia, paragraphe qui termine le livre XV et dernier (p. 721).

Manuscrit numérisé -- Fonds général

Détail folios :

Page 723 « Continuation de l'Histoire de Besançon, jusqu'en l'année 1700 », par l'avocat Pierre-François Barberot

Début : « Au mois de mars mil six cent quatre-vingt quinze, les ordres du Roy arrivèrent à Besançon pour lever la capitation sur tous les citoyens... » Cette première « continuation » se termine par un paragraphe relatant la création de la justice consulaire à Besançon, en 1700.

Page 730 « Addition au livre quinzième » : événements survenus entre le mois de novembre 1675 et le mois de mars 1693

Page 734-740 Blanches

Page 741 « Livre seizième. » C'est un mémoire de statistique sur la Franche-Comté, très analogue à ceux qui furent fournis par les intendants des provinces

Page 777 « Livre dix-septième. » Suite d'éphémérides concernant les faits saillants survenus à Besançon entre les années 1700 et 1730

Pages 829-836 Blanches

Page 837 « Livre dix-huitième. » Suite d'éphémérides pour 1731-1732. Le dernier fait mentionné est celui de la pose de la première pierre de la nouvelle église de Saint-Pierre à Besançon, le 30 juin 1732, article terminé par l'inscription gravée sur cette première pierre (p. 849)

Des dessins, assez grossiers, la plupart empruntés au Vesontio de Chifflet, et coloriés, ont été introduits dans cette copie de l'Histoire de Besançon du P. Prost. Voici la liste de ces figures :

Fol. XVIII Vue cavalière de Besançon, avant la conquête française de cette ville

Page 17 Médailles antiques trouvées à Besançon. (Cinq figures)

Page 42 « Figure du bûcher pour brûler les corps »

Page 49 Revers d'une médaille portant l'inscription : MVN VISONTIVM

Page 65 « Figure de Mercure trouvée à Besançon »

Page 69 « Figure de la statue de Diane, trouvée sur la montagne de Chaudanne »

Page 75 « Figure d'un sacrificateur »

Page 79 « Bouclier des Besançonnois. » — Id. « des Séquanois »

Page 81 « Amphithéâtre des arênes de Besançon. » (Deux figures)

Page 82 bis « Canal d'Arcier. » (Coupe et plan)

Page 89 « Différentes sortes de vases et d'urnes »

Page 208 « Figure d'une statue de bronze trouvée à Mandeure, représentant un Hercule »

Page 272 « Arc de triomphe érigé à l'honneur de Marc-Aurèle. » (Base de l'ancien clocher de Sainte-Madeleine)

Page 280 « Arc de triomphe ... à l'honneur de l'empereur Aurélien » ; c'est l'arc antique, dit de Porte-Noire

Page 283 « Médaille de l'empereur Aurélien »

Page 290 « Figure de Labarum de Constantin »

Page 310 « Médaille de Galla Placidia »

Page 318 « Figure des médailles qu'Attila fit frapper » ; ce sont des médailles gauloises

Page 537 « Figure de la statue de Boussebot »

Page 556 « Restes des colonnes de marbre qui étoient sur le mont Coelius »

(Citadelle actuelle.)

Page 719 « Arc de triomphe érigé à Besançon en l'honneur de Louis XIV »

Page 731 Image de la comète qui parut à Besançou « dès le 15 novembre 1681 jusqu'à la fin de janvier de l'année suivante ». — Ce volume, provenant de la bibliothèque de Charles-François Doney, ancien lieutenant particulier au bailliage d'Ornans, a été donné à la ville de Besançon en 1835, par les frères Proudhon, petits-fils de ce possesseur

Notes sur l'exemplaire en main

Reliure du XVIIIe siècle, carton couvert de basane, avec fossettes en cuivre aux deux angles extérieurs de chacun des plats

Table des matières

  • Plan de Besançon, d'après Chiflet 1618 - 18 1
  • légendes - 19 2