Fonds général (Ms 508 à 1004)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

Ms 508 à 1004

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Bibliothèque municipale de Besançon

Présentation du contenu

Voir l'histoire de la conservation dans l'introduction et les appendices
L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable. Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.

 

Cote/Cotes extrêmes

Ms 734 à 830

Cote/Cotes extrêmes

Ms 824

Date

Milieu du XIIIe siècle

Importance matérielle

112 feuillets

Particularité physique

Parchemin
Réglure au bistre
Couverture en parchemin, qui revêtait des planchettes de bois aujourd'hui détruites

Dimensions

223 × 170 mm mm

Présentation du contenu

Commence (fol. 1) : « Incipit prefatio de miraculis sancte Marie virginis. Ad Dei omnipotentis laudem, cum sepe recitentur miracula sanctorum... » — « ...Explicit prefatio. De quodam archiepiscopo. Fuit in Tolitana urbe... » — Fin (fol. 43) : « ...venienti quoque Domino nostro Jesu Christo, vivos ac mortuos judicaturo, occursurus, qui cum Patre et Spiritu sancto vivit et regnat Deus per infinita secula seculorum. Amen. » — Ce recueil s'ouvre par le récit du miracle arrivé à S. Ildefonse et se termine par la vision de S. Théophile. — Un texte probablement semblable est dans les manuscrits nos 1331 de Troyes, 17 d'Alençon, 804, 830 de Cambrai, etc.

Langue des unités documentaires

latin

Mots clés personnes

« Incipit prologus de vita beati Nicolai, episcopi. Sicut omnis materies, si ab imperito artifice constructa fuerit, non solum deformitatis, verum etiam ruine dampna patitur... » — Ce texte, dont il manque à notre manuscrit au moins le dernier feuillet, est interrompu de la manière suivante (fol. 112 vo) : « ..Quem advenientem Henricus Conteranus, Castellanus episcopus, cum debita veneratione suscipiens eumque per manum in navim ubi sancti presules erant deducens, corpora sanctorum ei honorifice collo... »

Cote/Cotes extrêmes

Fol. 79

Présentation du contenu

En tête de la première page du volume est la signature : « G. a Grachault », c'est-à-dire l'ex-libris de Guillaume de Grachault, moine bénédictin à Lure, qui vivait en 1545. Après la mort de ce religieux, l'abbaye de Lure hérita du volume, car on y lit deux fois (fol. 1 et 2) cette formule : « Sum monasterii Lutrensis. » — La Bibliothèque de Besançon l'a acquis lors de la vente du cabinet de l'antiquaire J.-J. Bruand.

Mots clés lieux

Mots clés personnes