Fonds général (Ms 508 à 1004)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

Ms 508 à 1004

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Bibliothèque municipale de Besançon

Présentation du contenu

Voir l'histoire de la conservation dans l'introduction et les appendices
L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable. Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.

 

Cote/Cotes extrêmes

Ms 898 à 1004

Compte des revenus et de l'entretien des domaines qui composaient, en dehors des salines, le douaire qu'avait en Franche-Comté Mahaut d'Artois, veuve d'Othon IV, ancien souverain de cette province ; les recettes embrassent la période comprise entre la Saint-Michel de l'année 1304 et Pâques de l'an 1305, les dépenses étant rapportées jusqu'à la Saint-Michel de 1305

Cote/Cotes extrêmes

Ms 914

Date

Début du XIVe siècle

Importance matérielle

22 feuillets, avec des transcriptions sur papier placées en regard

Particularité physique

Parchemin
Écriture d'un clerc aux gages de la comtesse
Reliure carton, couvert de basane verte, avec cette inscription, en lettres dorées, sur le plat supérieur : « C'est la valeur du doaire madame de Bourgogne, année 1305 : manuscrit original appartenant à M. Monteil »

Dimensions

370 × 260 mm mm

Présentation du contenu

Ce document débute (fol. 3) par un titre ainsi conçu : « C'est la valeur du doaire Madame, sans la saugnerie de Salins, de la demie année fenissant à Pasques, que li miliaires comença l'an M. CCC et cinc, dont messires Odes de Lielle rent conte en la menière qui s'ensuet. »

Les localités franc-comtoises dont la comtesse Mahaut tirait les revenus de son douaire étaient les suivantes : Colonne, La Loye, Ornans, Scey, Pontarlier, Arbois, Salins, Belmont, Augerans, Gevrey, Aresche et Bracon-sur-Salins. La majeure partie des dépenses portées dans ce compte sont relatives à la mise en état de résistance des châteaux de Pontarlier, d'Aresche et de Bracon, en vue d'un défi que Jean de Chalon-Arlay avait envoyé à la comtesse ; on a ainsi les détails de la construction de plusieurs engins de guerre propres à lancer des pierres sur les assaillants et d'un nombre considérable d'arbalètes assorties de carreaux.

Langue des unités documentaires

latin

Notes

Acheté de Duvernoy, avec le manuscrit suivant, en 1837, pour la somme de 100 francs

Mots clés personnes