Fonds général (Ms 508 à 1004)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

Ms 508 à 1004

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Bibliothèque municipale de Besançon

Présentation du contenu

Voir l'histoire de la conservation dans l'introduction et les appendices
L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable. Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.

 

Cote/Cotes extrêmes

Ms 533 à 598

Cote/Cotes extrêmes

Ms 588

Date

Premières années du XVIe siècle

Importance matérielle

I-171 feuillets, le plus souvent à longues lignes

Particularité physique

Papier vergé, tête de bœuf en filigrane
Écriture de plusieurs mains
Reliure bois, couvert de peau chamoisée jaunâtre

Dimensions

292 × 220 mm mm

Présentation du contenu

Commence (fol. 1) : « Au temps que Jhésu Crist print mort et passion en Jhérusalem, soubz la main de Pylate, qui estoit sénéchaul de Juleus César, empereur de Rome... » — C'est, suivant Paulin Paris, « un récit fait d'après l'évangile apocryphe de Nicodème et la première branche du saint Graal dite de Joseph dæArimathie... La lecture, ajoute-t-il, en est extrêmement curieuse, surtout pour ce qui touche à la descente du Sauveur des hommes aux enfers. » (Manuscrits françois, t. VII, p. 377-378.)

Langue des unités documentaires

latin

Notes

Boisot, no 31. — 185 [le catalogue porte 201, J. 19]

Roman de Robert le Diable

Cote/Cotes extrêmes

Fol. 55

Présentation du contenu

En nom de Jhésu Crist, qui est nostre doulz père,
Veul commancier ung dit ; mais, par le grand misère
Que je sens dedans moy, prie à sa doulce mère
Que je puisse conclure par tel point ma matière.
................
La fille l'empereur dut délivrer d'enffant,
C'on appelle en France duc Richard le Normant,
Qui fit moult de beaulx faiz, tant comment il fut vivant,
Car Fescain l'abbaye fonda, je vous créant,
Avec Chalemaigne passa oultre la mer,
Car oncques il ne voult à malvaistier penser.
Dieu nous dont paradis trestous au deffiner !
Amen.

« Cy finit le Romant de Robert le Dyable, qui fut filz au duc Aubert de Normandie. »