Fonds général (Ms 508 à 1004)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

Ms 508 à 1004

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Bibliothèque municipale de Besançon

Présentation du contenu

Voir l'histoire de la conservation dans l'introduction et les appendices
L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable. Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.

 

Cote/Cotes extrêmes

Ms 533 à 598

Cote/Cotes extrêmes

Ms 553

Date

Seconde moitié du XIVe siècle

Importance matérielle

163 feuillets à 2 colonnes

Particularité physique

Parchemin
Première page encadrée de bordures composées d'une suite de demi-fleurs de lis alternativement d'or et d'azur, avec broderies alternativement en noir et en rouge vermillon. Des places avaient été réservées, dans les six premiers feuillets, pour de petites miniatures qui n'ont pas été peintes
Reliure de la première moitié du XVIIe siècle, en carton, couvert de veau

Dimensions

320 × 255 mm mm

Présentation du contenu

Commence (fol. 1) :

La seconde partie du Roman de la Rose est précédée de la note suivante (fol. 26) : « Yci fine maistre Guillaume de Saint-Amour, dit de Lorris, et cy après commença maistre Jehan Clopinel dit de Meun. »

Finit (fol. 142) :

Langue des unités documentaires

latin

Notes

Boisot, no 47. 118, H. 19

Collection Enluminures

Manuscrit numérisé -- Fonds général

Autres données descriptives

Table des matières

  • plat supérieur ........................ non fol.
  • Page décorée : « Maintes gens dient qu'en songes ........................ 1
  • « Yci fine maistre Guillaume de Saint-Amour, dit de Lorris, et cy après commença maistre Jehan Clopinel dit de Meun. » ........................ 26
  • «........Ainsy oy la rose vermeille, A tant fu jour, et je m'esveille. Explicit le Rommant de la Rose Où l'art d'amours est toute enclose. » ........................ 142
  • plat inférieur ........................ non fol.
  • dos ........................ non fol.

« Cy commencent les VII articles que maistre Jehan de Meun fist »

Cote/Cotes extrêmes

Fol. 157 vo

Présentation du contenu

O glorieuse Trinité,
Une essance en vraye unité,
En trois singulières personnes,
En souveraine magesté
Qui un Dieu de toutes pars sonnes
...........

C'est l'opuscule que la plupart des éditions du Roman de la Rose donnent sous le titre de « le Trésor de maistre Jehan de Meung ou les sept articles de la foy ». Un manuscrit donne cette pièce à Jean Chapuis, et Paulin Paris tendait à croire cette attribution fondée (Manuscrits françois, t. III, p. 175). Notre manuscrit dit expressément le contraire dans cette souscription finale (fol. 163 vo) : « Explicit le livre des sept articles de la foy, que maistre Jehan de Meun fist à son trespassement. Dieu mette son âme en paradis. Amen. »

L'ex-libris suivant se lit dans la marge du fol. 1 : « Janus Caecilius Frey, e Foro Tiberii, Aureliis, 32 assibus, anno CIƆ IƆCVI [1606]. » Jean-Cécile Frey, médecin, philosophe et poète, né vers 1580, à Keiserstuhl (Forum Tiberii), dans le duché de Bade, professa dans plusieurs collèges de l'Université de Paris et mourut en cette ville, le 1er août 1631 (Biographie universelle, art. de M. Weiss).