Fonds général (Ms 508 à 1004)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

Ms 508 à 1004

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Bibliothèque municipale de Besançon

Présentation du contenu

Voir l'histoire de la conservation dans l'introduction et les appendices
L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable. Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.

 

Cote/Cotes extrêmes

Ms 831 à 897

Cote/Cotes extrêmes

Ms 892

Date

Milieu du XVIe siècle

Importance matérielle

192 feuillets

Particularité physique

Papier
Reliure française du XVIe siècle, en carton, couvert de veau, avec encadrements fleuris et rosace en dorure sur chacun des plats ; tranches ciselées et dorées. Sur la principale tranche se trouve la date 1548, qui n'est pas celle de la reliure, mais celle de la gravure du fer à ciseler. Dans le haut de cette même tranche est une bande peinte en couleur pourpre, sur laquelle ressort, en caractères dorés, l'inscription : « Traictés de France »

Dimensions

318 × 243 mm mm

Langue des unités documentaires

latin

Notes

Boisot, no 55. — 115, H 19

Collection Granvelle : manuscrits

« Table des matières... », où l'on remarque, en dehors des chapitres consacrés à la lignée directe des races royales de France, l'indication de corollaires intitulés ainsi : « De l'origine des François » ; l'auteur les fait descendre des Germains et non des Troyens. — « Des princes... de la maison d'Habsburg et Austrice » ; l'auteur les fait dériver de Sigisbert, fils aîné de Théodebert, roi d'Austrasie. — « De l'union du royaulme de Bourgongne à la corone de France. » — « Du royaulme d'Austrasie et ses limites. » — « Des princes de la maison de Bourgongne en la première ligne. » — « Des princes de la maison de Dreux et ducz de Bretaigne. » — « Des princes et roys de la maison d'Anjou en la première ligne. » — « Des princes de la maison de Bourbon, Monpencier et Vandosme. » — « Des princes de la maison d'Evreux et roys de Navarre. » — « Des princes de la maison de Valoys et Alençon. » — « Des roys et princes de la maison d'Anjou en la secunde ligne. » — « Des princes de la maison de Bourgongne en la secunde ligne. » — « Des princes de la maison d'Orléans et Angoulesme. » — « De l'origine et succession des seigneurs et ducz de Milan » ; l'auteur les fait descendre d'Angelus, prince troyen, fondateur du château d'Angleria, près de Milan. — « De l'origine et succession des roys de Naples et de Sicile »

Cote/Cotes extrêmes

Fol. 3

Présentation du contenu

Philippe II étant qualifié dans l'ouvrage « roy d'Espaigne », et Charles-Quint recevant dans la dédicace les titres d' « empereur » et de « roy des Hespaignes », il y a lieu d'en conclure que l'auteur acheva son livre en 1556, année des abdications successives de Charles-Quint en faveur de son fils Philippe et de son frère Ferdinand.

Cet auteur, Nicolas d'Oraison, appartenait â une illustre maison de Provence. Son ouvrage est cité dans la Bibliothèque historique de la France (édit. Fevret de Fontette, t. II, p. 627, no 24806), avec cette indication de dépôt : « Ce traité est conservé dans la bibliothèque de l'abbaye de Saint-Vincent de Besançon. »

Le premier feuillet de garde porte la signature : « Granvelle C. de Cantecroy », signature qui était l'ex-libris de François Perrenot, héritier de la fortune patrimoniale des Granvelle.