Fonds général (Ms 508 à 1004)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

Ms 508 à 1004

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Bibliothèque municipale de Besançon

Présentation du contenu

Voir l'histoire de la conservation dans l'introduction et les appendices
L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable. Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.

 

Cote/Cotes extrêmes

Ms 831 à 897

« Tractatus sancti Ambrosii, episcopi, de historia Joseppi (sic) captivi, translatus ab ipso es greco in latinum »

Cote/Cotes extrêmes

Ms 833

Date

Milieu du IXe siècle

Importance matérielle

142 feuillets

Particularité physique

Parchemin très inégal d'épaisseur et fréquemment troué et échancré
Titres et initiales des livres en capitales romaines tracés au vermillon ; quelques lettres onciales s'y rencontrent
Reliure des premières années du XVIe siècle, en bois, dont le dos seulement est encore couvert de peau de truie gaufrée ; deux fermoirs en cuivre, décorés de lettres gothiques

Dimensions

293 × 217 mm mm

Présentation du contenu

Début (fol. 1) : « Liber I incipit. Quattuor libros regnorum quos Scriptura complexa est sacra, etiam ipse stilo persecutus sum et usque ad captivitatem Judeorum murique excidium et Babylonis triumphos, historiae in morem composui... » — Fin (fol. 142) : « ... Opes autem eorum adpositus ab ipsis prius ignis consumpsit. Explicit Hierusalem liber quintus. »

Le cinquième livre s'ouvre par un titre ainsi conçu (fol. 99) : « Incipit liber quintus Antiquitatum Joseppi. »

Ce texte est une compilation, en cinq livres, composée en grande partie de passages empruntés aux livres XII-XVIII des Antiquités judaïques, de Josèphe, et aux livres II-VII de la Guerre des Juifs, du même historien. Le compilateur est appelé Hégésippe dans un grand nombre de manuscrits ; mais on croit que ce nom résulte simplement d'une altération de celui de Josèphe. Plusieurs manuscrits, tels que le nôtre, indiquent S. Ambroise comme auteur et traducteur de cette compilation. (Fabricius, Biblioth. med. et inf. latin., t. III, p. 196.)

Deux lacunes sont à constater dans notre manuscrit : l'une, vers la fin du livre premier, a été comblée par l'intercalation de deux feuillets écrits au XIIIe siècle (fol. 39-40) ; l'autre, qui subsiste encore, résulte de l'enlèvement d'un feuillet contenant les quatre dernières lignes du chapitre XII du troisième livre, tout le chapitre XIII et la majeure partie du chapitre XIV (fol. 69-70).

En tête du premier feuillet est un ex-libris ainsi conçu : « Monasterii Morbacensis. » Ce volume provient donc de l'abbaye de Murbach (diocèse de Bâle), qui avait été perpétuellement unie, dès 1554, à l'abbaye franc-comtoise de Lure.

Langue des unités documentaires

latin

Mots clés personnes

Mots clés collectivités