Fonds général (Ms 508 à 1004)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

Ms 508 à 1004

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Bibliothèque municipale de Besançon

Présentation du contenu

Voir l'histoire de la conservation dans l'introduction et les appendices
L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable. Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.

 

Cote/Cotes extrêmes

Ms 533 à 598

Cote/Cotes extrêmes

Ms 588

Date

Premières années du XVIe siècle

Importance matérielle

I-171 feuillets, le plus souvent à longues lignes

Particularité physique

Papier vergé, tête de bœuf en filigrane
Écriture de plusieurs mains
Reliure bois, couvert de peau chamoisée jaunâtre

Dimensions

292 × 220 mm mm

Présentation du contenu

Commence (fol. 1) : « Au temps que Jhésu Crist print mort et passion en Jhérusalem, soubz la main de Pylate, qui estoit sénéchaul de Juleus César, empereur de Rome... » — C'est, suivant Paulin Paris, « un récit fait d'après l'évangile apocryphe de Nicodème et la première branche du saint Graal dite de Joseph dæArimathie... La lecture, ajoute-t-il, en est extrêmement curieuse, surtout pour ce qui touche à la descente du Sauveur des hommes aux enfers. » (Manuscrits françois, t. VII, p. 377-378.)

Langue des unités documentaires

latin

Notes

Boisot, no 31. — 185 [le catalogue porte 201, J. 19]

« En nom de Nostre Seigneur. Amen. Par la teneur de ce présent testament [l. 'instrument] publique, apparisse à tous évidamment et soit manifeste que l'an de Nativité Mostre Seigneur mille quatre cens trante cinq... » — Le texte latin du traité dit de Rouen, qui établissait un modus vivendi entre la commune de Besançon et le clergé de cette ville (1435), a été édité par Dunod, dans l'Histoire de l'église de Besançon, t. I, preuves, p. LXIV-LXXXIV

Cote/Cotes extrêmes

Fol. 126

Mots clés lieux