Fonds général (Ms 508 à 1004)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

Ms 508 à 1004

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Bibliothèque municipale de Besançon

Présentation du contenu

Voir l'histoire de la conservation dans l'introduction et les appendices
L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable. Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.

 

Cote/Cotes extrêmes

Ms 831 à 897

Cote/Cotes extrêmes

Ms 851-852

Date

Premières années du XVIe siècle

Importance matérielle

248 et 237 feuillets à 2 colonnes

Particularité physique

Vélin
Places pour grandes lettres et signes séparatifs laissées en blanc. Réglure à l'encre carminée
Reliure du XVIIIe siècle, en carton, couvert de veau ; tranches dorées. Auparavant, les volumes étaient reliés « en bois, couvert d'une étoffe noire, usée et pourrie »

Dimensions

704 × 488 mm mm

Langue des unités documentaires

latin

Bibliographie

Segre, Vera. « L'iconografia di Enea nella miniatura francese dal XIV al XVI secolo ». Dans : Rivista di storia della miniatura, 8, 2003-2004, p. 107-128, ill. - Cite entre autres les manuscrits de Besançon.

Notes

Boisot, no 49

Collection Granvelle : manuscrits

Collection Enluminures

Autres données descriptives

Table des matières

  • Page décorée, avec armes de Louis Mallet de Graville ........................ 1
  • Alliance entre Enée et Latinus/Bataille entre Troyens et Rutules (à préciser) ........................ 1
  • Page décorée ........................ 001 v°
  • Mariage d'Enée et de Lavinia ........................ 001 v°
  • Bataille entre les Fabius de Rome et les Etrusques ........................ 024 v°
  • Bataille entre Romains et Gaulois-Boïens ........................ 1
  • Page décorée, avec armes de Louis Mallet de Graville ........................ 1

Cote/Cotes extrêmes

Tome I

« ...Et doubtèrent adonc les Rommains qu'il ne leur convenist avoir guerre au roy Anthiocus et aux Carthaginois ensemble. Les Rommains les tindrent suspectz pour ce que les Carthaginois n'eurent retenu Aristenes et sa nef. A tant fine l'istore prinse sur le tiers livre de la tierce décade de Titus Livius. » (Titus Livius, lib. XXXIV, cap. LXII)

Cote/Cotes extrêmes

Fol. 247 vo