Fonds Charles Bourgeaux

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

31MDT

Date

1947-1965

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Musée du Temps

Particularité du document

Musée du Temps - Fonds d'archives privées

Histoire de la conservation

Ce fonds a été donné au musée par Charles Bourgeaux en 1984.

 

Présentation du contenu

 

Ce fonds comprend les documents provenant d'un don de Charles Bourgeaux (1910-1985), régleur en horlogerie français formé en partie chez Patek Philippe à Genève, embauché par Lip et membre de la commission des Fabricants de Chronomètres à l'Observatoire de Besançon. Après la Seconde guerre mondiale, il prend la direction du service chronométrie de Lip, où il relance la tradition de présenter régulièrement à l'Observatoire de Besançon les productions de l'entreprise, dont les mouvements de montres - bracelets des calibres R.23 et R.25 au cours de « l'opération 200 pièces », afin d'en améliorer la qualité. En juin 1965, il obtient des mains du Ministère de l'Éducation Nationale le diplôme d'excellence du meilleur maître régleur. En 1968, il est nommé Meilleur Ouvrier de France au cours de la 12e exposition nationale du travail.

 

Ce fonds est constitué de documents relatifs à sa carrière personnelle dont la remise du diplôme d'excellence de meilleur maître régleur, ainsi que sa participation au concours M.O.F en 1968 où il est d'abord nommé Lauréat du Travail puis Meilleur Ouvrier de France en section horlogerie. Les archives Lip présentes ici portent sur l'administration de l'entreprise, la documentation technique, la montre Lip « électronic », les concours de chronométrie, les outils de communication, le mouvement de 1976. De plus, il est à signaler que cette partie du fonds contient une allocution de Jean Laviolette sur les innovations techniques de l'entreprise et l'inventaire de l'outillage personnel de Charles Bourgeaux.

 

Le reste du fonds témoigne des liens entre Lip et d'autres institutions françaises ou étrangères, comme le Cetehor ou l'Observatoire de Besançon et ses services horaires et chronométriques, les concours de chronométrie et les différentes commissions où siégeaient les cadres de l'entreprise. Enfin, il regroupe de la documentation technique d'autres entreprises horlogères françaises et étrangères, dans laquelle il est à signaler pour la marque Epsilon des échantillons joints aux notices. Epsilon est une entreprise située au 25 rue Gambetta à Besançon, spécialisée dans la micro-mécanique, la miniaturisation, l'automatisation et les productions de haute précision. Créée après 1948, elle industrialisa les premiers Antichocs de fabrication française à partir de 1951.

 

 

Conditions d'accès

Communicable

Existence et lieu de conservation des originaux

Musée du Temps - Besançon

Documents en relation

Charles Bourgeaux a donné au musée du Temps en 1984 un chronomètre de bord (1984.6.1) conservé dans les collections.

Mots clés collectivités

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Musée du Temps

Documentation rassemblée par Charles Bourgeaux concernant la chronométrie

Cote/Cotes extrêmes

31MDT7

Date

1952-1967

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Musée du Temps

Présentation du contenu

Lip, l'observatoire de Besançon et le contrôle des montres, texte de Charles Bourgeaux, 7 décembre 1964 Papier relié agrafé 21,5 x 28 1964
Classeur de fiches de relevés chronométriques Papier et classeur cartonné 23 x 31 1953-1973
"Bureau international de l'heure (B.I.H.), émetteur de Pontoise, F.Y.P, ondes entretenues non modulées, 3308 m.", trois exemplaires Papier 22,5 x 31,5 n.d.
"Voici les résultats officiels de notre qualité 1954. Le 52eme concours de l'observatoire chronométrique de Besançon couronne les effors (&)", brochure Papier 20,5 x 26,5 1954
"Lip réalise une performance de qualité, l'opération 200 pièces", brochure, 2 exemplaires Livret papier 10,5 x 13,5 1957
"Une grande marque réalise une performance de qualité: "L'opération 200 pièces"", brochure, 2 exemplaires Papier 21 x 27 1957
"Une performance&de qualité", extrait de La France Horlogère, n° de décembre de 1957, 2 exemplaires Papier 21 x 27 1957
Tableau de mesures vierges, 3 exemplaires Papier calque 21 x 29,7 1957
Tableau de récapitulation des pièces déposées vierge Papier calque 21 x 29,7 n.d.
Dossier, Examens et classifications (chronométriques), 16 pages Papier calque
Papier calque millimétré 21 x 29,7
29,7 x 42 n.d.
La France horlogère, n°258, avril 1967 [en pages 101-102: article de Charles Bourgeaux, "Lip et la chronométrie"] Revue reliée 22,5 x 29 1967
Conférence, "À quoi sert la chronométrie", 24 décembre 1965, 3 pages Papier 21 x 27 1965

Conditions d'accès

Communicable