Fonds général (Ms 508 à 1004)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

Ms 508 à 1004

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Bibliothèque municipale de Besançon

Présentation du contenu

Voir l'histoire de la conservation dans l'introduction et les appendices
L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable. Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.

 

Cote/Cotes extrêmes

Ms 734 à 830

Histoire de l'abbaye de Faverney, par D. Odilon Bebin

Cote/Cotes extrêmes

Ms 771

Date

Fin du XVIIe siècle

Importance matérielle

118 feuillets

Particularité physique

Papier
Reliure carton, couvert de parchemin

Dimensions

240 × 170 mm mm

Présentation du contenu

Début (fol. 1) : « Faverney est une petite ville, frontière septentrionale du comté de Borgongne... » — Fin (fol. 110 vo) : « ...28e abé. En l'an mil six cent quatre vingt trois, le Roy donna le brevet de l'abbaye de Faverney à M. Théodore Gouret, dit Duclos, bachelier parisien, et a prit possession en 1683. »

Ces dernières lignes ne sont pas de l'auteur du travail, dont le texte paraît s'être terminé par l'éloge du 27e abbé, D. Claude-Hydulphe Brenier, mort le 18 mai 1662.

On a en outre ajouté à cette copie l' « Epitaphe du R. P. D. D. Claude-Hydulphe Brenier, abbé du couvent de Faverney, copié sur son mausolée qui est dans l'église Notre-Dame dudit Faverney, que D. Odilon Bebin, prieur dudit couvent, a fait graver à sa mémoire, l'an 1673 » (fol. 117 vo).

En manière de pièces justificatives, on trouve (fol. 111) les textes de deux chartes, l'une de la comtesse Alix de Méranie (1276), l'autre de l'abbé de Faverney Olivier (1295), toutes deux publiées par D. Grappin dans ses Mémoires sur l'abbaye de Faverney, p. 138-156.

Ce dernier écrivain (p. 118) s'est exprimé en ces termes sur le compte de l'auteur de l'ouvrage manuscrit qui nous occupe : « Dom Bebin, franc-comtois, fit profession, le 3 janvier 1635, en l'abbaye de Faverney, dont il a été à différentes fois supérieur, et où il termina sa carrière, le 14 octobre 1676. Il a composé une Histoire de ce monastère, qui n'a jamais été imprimée et qui eût mérité de l'être à quelques égards. L'auteur avoit lu les archives en assez bon critique. Je ne mettrois pas de restriction, si l'ouvrage ne présentoit des exagérations et beaucoup d'inutilités. »

Le manuscrit original de D. Bebin est conservé à la Bibliothèque de Vesoul sous le no 192.

Langue des unités documentaires

latin