Fonds général (Ms 508 à 1004)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

Ms 508 à 1004

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Bibliothèque municipale de Besançon

Présentation du contenu

Voir l'histoire de la conservation dans l'introduction et les appendices
L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable. Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.

 

Cote/Cotes extrêmes

Ms 533 à 598

« Le premier livre de la semainne du sieur Cristofle de Gamon contre celle de Guillaume de Salluste, sieur du Bartas, traduict en vers latins par Jaqua-Françoise Pautrard ; ensemble quelques autres opuscules, par la mesme, et versions tant grecques, latines que françoises »

Cote/Cotes extrêmes

Ms 533

Date

Environs de l'an 1615

Importance matérielle

220 feuillets

Particularité physique

Papier
Couverture en parchemin

Dimensions

220 × 163 mm mm

Histoire de la conservation

Ex libris « Monsieur Pautrard » (contre-plat supérieur) ; Notice Auguste Castan («Ce présent livre est à moy Pierre Mareschal, de Conliège. 1623. » plat supérieur couverture, aujourd'hui illisible)

Présentation du contenu

f. 7 : « Le premier livre de la semaine du Sieur Cristofle de Gamon contre celle de Guillaume de Salluste Sieur du Bartas, traduict en vers latins par Jaqua-Françoise Pautrard » ; plusieurs dédicaces par Claude de Glanne, neveu du premier président Froissard.

f. 12 v°-68 : début du texte

f. 76-85 : Ode I à VIII

f. 92-100 v° : L'amitié bannie de Cyre Theodore Prodrome : idylle. 

Le manuscrit comporte également des traductions d'auteurs antiques : textes bilingues français/grec de Synésios de Cyrène (fin IVe- début Ve siècles) f. 106 v°, de Grégoire de Naziance (IVe siècle) f. 107 v°-109 ; traduction de Sénèque (Ier siècle) f. 112 v° et d'auteurs de la Renaissance  Luca Pinelli f. 122 v°, Pétraque f. 215 v°

f. 219 v° : adresse au lecteur

L'auteur du manuscrit est Jaqua-Françoise Pautrard (après 1500- vers 1623 ; dédicace signée au folio 3). La vie de cette femme nous est très mal connue. Son père, Barthélemy Pautrard, originaire de Savoie, servait comme précepteur la maison de Claude de Vergy, gouverneur de la Franche-Comté. La famille se fixe ensuite à Arbois et fréquente le poète Jean Vuillemin. Aucune des productions de Françoise Pautrard n'a été imprimée. Tout ce qui subsiste de sa production littéraire se trouve dans ce manuscrit qui est une mise au propre destinée à être imprimée comme le montre la dédicace à Claude de Vergy et les pièces liminaires.

f. 1 : dédicace à Clériadus de Vergy, gouverneur de la Franche-Comté.

f. 4 : dédicaces de Lud. Massis et P. Larme

f. 4 v° : dédicace à Barthélémy Pautrard de Ludoico Bertio

f. 8 : dédicace spéciale de la traduction latine des vers de Gamon à « M. S. Froissard, premier président en la Chambre des comptes pour Leurs Altesses Sérénissimes à Dole », et datée « d'Arbois, ce XXV décembre M. DC. IX » (f. 8).

f. 90 : épigramme dédié à Jean Camus, docteur en droits

f. 124 v° : épigrammes dédiés à deux prélats de la Franche-Comté : Pierre de la Baume, évêque de Saint-Flour et Jean Doroz, évêque de Nicopolis et auxiliaire du siège archiépiscopal de Besançon

f. 144 v°: épitaphe du cardinal Claude de Baume, archevêque de Besançon, décédé et inhumé à Arbois en 1584

f. 181 : « Le Mercure conduisant les quatre Vertuz représentées après le repas, au sacre du révérendissime évesque de Lozanne, au lieu d'Arboys, en présence de l'illustrissime archevesque de Bezançon et autres évesques ». Cette cérémonie du sacre de Jean de Watteville, comme évêque de Lausanne, eut lieu à Arbois, le 10 avril 1610. L'archevêque de Besançon, Ferdinand de Rye, prélat consécrateur, y fut assisté par son auxiliaire Guillaume Simonin, archevêque de Corinthe, et par Pierre Saunier, évêque d'Autun.

Langue des unités documentaires

latin, grec ancien (jusqu'à 1453), français

Bibliographie

Banderier, Gilles. « Françoise Pautrard : femme et poète du premier XVIIe siècle ». Dans "XVIIe siècle", 2003 (janvier-mars), n° 218, p. 117-159. Contient l'édition inédite des pièces les plus remarquables du manuscrit.

Banderier, Gilles. « Notes sur Christofle de Gamon ». Dans Bibliothèque d'humanisme et Renaissance, 2003, tome LXV, n° 2, p. 317-329

Banderier, Gilles. « Un pétrarquisme féminin et dévot : Françoise Pautrard ». Dans Les poètes français de la Renaissance et Pétrarque. - Genève : Droz, 2004, p. 465-470

Banderier, Gilles. « Une femme poète en terre de Jura au temps de Henri IV et Louis XIII ». Dans Société d'émulation du Jura, Travaux 2003 (éd. 2005), p. 91-12

Notes

Manuscrit numérisé -- Fonds général