Fonds général (Ms 508 à 1004)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

Ms 508 à 1004

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Bibliothèque municipale de Besançon

Présentation du contenu

Voir l'histoire de la conservation dans l'introduction et les appendices
L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable. Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.

 

Cote/Cotes extrêmes

Ms 898 à 1004

Cote/Cotes extrêmes

Ms 939

Date

1639

Importance matérielle

IV-126 pages, à 2 colonnes à partir de la page 115

Particularité physique

Papier
Autographe
Manchettes
Demi-reliure basane rouge, avec papier de la même couleur sur les plats

Dimensions

330 × 220 mm mm

Langue des unités documentaires

latin

Notes

Don d'Aymonet de Contréglise

« Table alphabétique des choses [les] plus remarquables contenues au Traitté des monnoies »

Cote/Cotes extrêmes

Page 115

Présentation du contenu

Ce fut précisément en 1639, date de la composition de ce Traité des monnaies, que le fils de l'auteur, Claude Boyvin, obtint la charge de maître général des monnaies de la Franche-Comté (Edouard Clerc, Jean Boyvin, p. 138) ; le docte président du parlement de Dole avait donc rédigé cet ouvrage pour qu'il servît de guide à son fils. Claude Boyvin maria sa fille Sébastienne, le 12 janvier 1655, à Hugues Garnier, qui hérita de ce manuscrit, comme en témoigne la note suivante écrite sur l'un des feuillets de garde : « Ce manuscrip, écript de la propre main de l'autheur, a été retrouvé par messire François-Désiré Mareschal de Longeville, conseiller-maître en la Chambre et Cour des comptes de Dole, descendant par sa mère, Françoise Garnier, dudit Jean Boyvin. Il appartient audit sieur Mareschal de Longeville. »