Fonds général (Ms 508 à 1004)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

Ms 508 à 1004

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Bibliothèque municipale de Besançon

Présentation du contenu

Voir l'histoire de la conservation dans l'introduction et les appendices
L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable. Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.

 

Cote/Cotes extrêmes

Ms 831 à 897

Cote/Cotes extrêmes

Ms 843

Date

Milieu du XVe siècle

Importance matérielle

249 feuillets

Particularité physique

Vélin
Réglure au bistre. Titres, souscriptions et manchettes à l'encre rouge. Le premier feuillet a été enlevé ; son recto était certainement décoré d'une riche enluminure de style florentin. On peut s'en faire une idée par les belles lettrines de ce style qui ouvrent chacun des livres du texte. Chacune d'elles se détache en or sur des rinceaux blancs, dont les intervalles sont remplis par des teintes bleues, roses et vertes, semées de points blancs.
Reliure de l'époque, en bois, couvert de maroquin brun, orné de gaufrures italiennes dans le goût oriental.

Dimensions

285 × 190 mm mm

Histoire de la conservation

La reliure conserve trois de ses quatre fermoirs en forme de bride, en soie verte. Elle est analogue à celle du Ms 166, enluminé pour le roi de Hongrie, Mathias Corvin. Cependant, les actes du colloque de 2007 mentionnent pour le Ms 166 une « reliure italienne de la Renaissance en cuir », et ne classent pas les Ms 531, Ms 832 ou Ms 843 dans la liste des manuscrits de la bibliothèque Corvin. Ces reliures italiennes sont donc simplement similaires aux reliures luxueuses « corviniennes » représentant le roi Matthias Augustus.
Un ex-libris manuscrit a été découpé au f. 1 ; l'encre s'est reportée au verso de la page de garde, mais pas suffisamment pour qu'on puisse le déchiffrer.

Langue des unités documentaires

latin

Bibliographie

Madas, Edit. « La Bibliotheca Corviniana et les corvinas authentiques », dans Colloque Matthias Corvin. Les bibliothèques princières et la genèse de l'État moderne. 15-17 novembre 2007, Donatella Nebbiai (éd.), Paris, IRHT, 2008 (dilis, Actes, 15). Disponible en ligne : http://corvin.irht.cnrs.fr/madas.htm

Notes

Collection Enluminures

Guerre d'Espagne (Bellum Hispaniense)

Cote/Cotes extrêmes

f. 236 v°

Présentation du contenu

Incipit : « Commentarium a Hirtii de Bello Hispanensi liber sextus incipit ; Julius Celsus Constanus v[ir] c[larissimus] emendavit. Pharnace superato, Africa recepta,...» ; Explicit : « sed etiam celum diruere possent ? Quarum laudibus et virtute...»


Suite de la "Guerre civile" de César, relatant la campagne de ce dernier en Espagne. Le texte comprend la recension de Julius Celsus (06.. ?-06.. ?), historien, sans doute originaire de Constantinople. Attribué à tort à Jules César et à Aulus Hirtius ou Gaius Oppius, tous deux lieutenants de César et historiens.

Bibliographie

Pontet, René du (éd.), Commentarius de bello Hispaniensi, Oxford 1901. Disponible en ligne : http://www.forumromanum.org/literature/caesar/hisp.html