Fonds général (Ms 508 à 1004)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

Ms 508 à 1004

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Bibliothèque municipale de Besançon

Présentation du contenu

Voir l'histoire de la conservation dans l'introduction et les appendices
L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable. Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.

 

Cote/Cotes extrêmes

Ms 533 à 598

Cote/Cotes extrêmes

Ms 566

Date

1761

Importance matérielle

412 pages. Manquent les pages 289 et 290

Particularité physique

Papier
Autographe
Les titres, les commentaires et les encadrements des pages sont tracés à l'encre rouge vermillon
Reliure primitive, en carton, couvert de veau, avec quelques gaufrures

Dimensions

172 × 113 mm mm

Présentation du contenu

Jean-Baptiste Mareschal, né à Amance (Franche-Comté), en 1690, fit profession dans le couvent des Récollets de Bulgnéville, en 1716, et mourut dans celui de Conflans, en 1763. « Il avait du goût pour l'architecture, pour les arts mécaniques, et excellait à tourner le bois et le fer. Ces occupations ne l'empêchaient pas de consacrer encore une partie de ses loisirs aux sciences et aux lettres ; il a laissé : 1o un Poème sur l'Eucharistie ; 2o Nouveau Système sur le mouvement de la terre et de tous les cieux ; 3o Histoire des hérésies jusqu'à celle de Jansènius. Tous ces ouvrages sont manuscrits. » (Ch. Weiss, Notice sur les savants et les littérateurs nés dans le département de la Haute-Saône, dans les Mémoires de la Société d'agriculture, sciences, commerce et arts du département de la Haute-Saône, 1808, p. 132.)

Les « ouvrages poétiques » du même auteur se composent de noëls, de cantiques, de chansons, de satires et d'un certain nombre de pièces inspirées par des événements politiques ou des circonstances locales. Quelques-unes des pièces sont accompagnées de notation musicale. Les principales pièces sont les suivantes :

Langue des unités documentaires

latin

« Épître de l'Église, adressée aux Jansénistes et Quenelistes »

Cote/Cotes extrêmes

Page 337

Présentation du contenu

La plus ancienne des pièces est un « Jeu de mots, à l'honneur du R. P. Constance Soret, commissaire général dans la custodie des R. P. Récollets de Lorraine, au mois de juin 1716. » (P. 240.) — Les plus récentes, qui viennent à la suite d'une table alphabétique des matières du volume, sont deux chansons, avec musique, précédées d'une note de l'auteur, ainsi conçue (p. 408) : « J'ai composé les deux chansons suivantes pour Leurs Altesses Royales les Dames de France Adélaïde et Victoire, pour les inviter à revenir boire des eaux chaudes de Plombières : c'est la ville et les bourgeois qui les invitent. Je les ai composées sur la mi-août 1761, et les princesses, qui sont actuellement à Plombière au mois de septembre de la susdite année, se les sont fait chanter. »

Sur le feuillet qui suit le titre, on lit la mention suivante, qui concerne la transmission du volume : « Ce livre m'a été donné par le P. Jean-Baptiste Mareschal, mon oncle, ce 20 may 1763. (Signé :) P. Jean-Baptiste Mareschal, vicaire provincial des Récollets de Lorraine. »

Acquis en 1888, pour 38 fr. 50.