Fonds général (Ms 508 à 1004)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

Ms 508 à 1004

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Bibliothèque municipale de Besançon

Présentation du contenu

Voir l'histoire de la conservation dans l'introduction et les appendices
L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable. Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.

 

Cote/Cotes extrêmes

Ms 734 à 830

« Mémoire de la geste des Trois Roys et des hystoires y servans »

Cote/Cotes extrêmes

Ms 825

Date

Premières années du XVIe siècle

Importance matérielle

76 feuillets

Particularité physique

Parchemin et papier ; chaque cahier composé de 6 feuillets de papier encartés dans un double feuillet de parchemin
Première page encadrée de rinceaux, avec fleurs, fruits et animaux fantastiques. Lettrine de début englobant une miniature qui représente l'Adoration des Rois. Réglure à l'encre vose
Volume dérelié. Tranches dorées

Dimensions

274 × 200 mm mm

Présentation du contenu

Début (fol. 1) : « Comme ainsi soit que tout le monde [ce mot, qui avait été omis, est figuré par une boule crucigère ajoutée en bout de ligne] soit plain des louanges des trois Roys, car eulx vivans ont honnourer (sic) le Saulveur du monde de présens et de dons somptueulx... » Le volume, auquel il manque à la fin trois feuillets, se termine par ce début du 47e chapitre (fol. 76 vo) : « Resjoys toy, heureuse Colongne, qu'estz honnourée de si très nobles trésors ; car tu te dois plus resjoyr des trois Roys que de toutes les aultres richesses ; car, pour l'amour d'eulx, on te ayme pour eulx. »

Ce traité d'hagiographie paraît être une version française de l'ouvrage écrit en latin, au XIVe siècle, par le Carme Jean de Hildesheim, sous le titre : De Trium Regum corporibus Coloniam tramlatis, ouvrage dont il existe une ancienne édition en langue française, avec ce titre : La vie des trois Rois, Jaspar, Melchior et Balthazar, translatée de latin en françois, imprimée par Jehan Treperel; Paris, 1498, in-4o. (Cosmas de Villiers, Bibliolheca Carmelitana, t. II, col. 4 et 5. Cf. Hain, Repo bibl., nos 9395-9399.)

Le milieu de la marge inférieure de la première page est occupé par un écusson d'azur, à la bande dor, appuyé contre une crosse abbatiale et accompagné de la devise : In te spero. La même devise est répétée dans la plate-bande du haut. Ces emblèmes héraldiques appartenaient à l'un des prélats de la maison de Longvy, pour qui le volume avait été calligraphié. Bien que la crosse y soit tournée dans le sens réservé aux abbés, il y a lieu de croire que le blason qu'elle accompagne fut dessiné pour faire honneur à Étienne de Longvy, évêque de Mâcon, qui occupa ce siège entre les années 1485 et 1511.

Langue des unités documentaires

latin

Notes

Boisot, no 34. 67, E. 19

Collection Enluminures