4R - Bibliothèque et Archives municipales

1 media

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

4R1-68

Date

1732-1993

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives municipales et communautaires de Besançon

Importance matérielle

2 ml

68 unités de description

Modalités d'entrées

Modalités d'entrée

Versement du 04/01/2005

Dernier ajout le 28/06/2013

Conditions d'accès

Communicable

Existence et lieu de conservation des originaux

Archives municipales et communautaires de Besançon

Informations sur le traitement

Sous-série 4R en cours de reclassement.

Depuis 2016, la sous-série 4R est en cours de reclassement. Elle reste communicable mais certaines cotes sont donc susceptibles d'avoir été modifiées par rapport à l'instrument de recherche initial. Pour tout complément d'information, n'hésitez pas à contacter les archivistes en salle de lecture ou envoyer un courriel à archives.contemporaines@besancon.fr

Cours de Georges Gazier sur l'histoire de Besançon : notes manuscrites.

Cote/Cotes extrêmes

4R51

Date

1909-1940

Présentation du contenu

Georges Gazier est né le 13 avril 1875 à Paris. Fils d'Augustin Gazier, professeur à la Sorbonne, il réalise ses études au collège Louis-le-Grand et à l'école des Chartes. Licencié-es-Lettres en histoire, il soutient sa thèse sur le "Procès de La Chalotais et l'affaire du Parlement de Bretagne" en 1899 et obtient le titre d'archiviste-paléographe. En 1903, il est nommé bibliothécaire-adjoint à Besançon avant de succéder quelques mois plus tard au conservateur Marcel Poète. Conservateur de la Bibliothèque de 1903 à 1937, il réalise le classement et le catalogue des archives communales antérieures à 1790. Ces inventaires rédigés à la main ont longtemps été un instrument de travail important, seule une partie, la série BB, a été publiée. Cependant, son poste de conservateur n'est pas sa seule activité. En effet, passionné par l'histoire de la Franche Comté il porte un grand intérêt à son étude et publie de nombreux ouvrages sur le sujet. Parallèlement, il est titulaire de la chaire d'histoire régionale à l'université où il dispense également des cours d'archéologie et de paléographie. Enfin, ses qualités d'érudit l'amènent à participer activement aux sociétés savantes, il est secrétaire de la Société d'Emulation du Doubs et joue un rôle important à l'Académie de Besançon et dans la société des bibliophiles. En 1938, il est remplacé par Maurice Piquard.
Durant la guerre il se dévoue au service de la Croix-Rouge et à des oeuvres de bienfaisance. Après la mort de sa femme en 1944, il quitte Besançon et retourne à Paris où il meurt le 5 mars 1951.

Évaluation, tris et éliminations, sort final

Traitement : Conservation

Conditions d'accès

Communicable

Autre instrument de recherche

Une liste des cours proposés par G. Gazier est disponible dans le document PDF joint.