Ce portail est conçu pour être utilisé sur les navigateurs Chrome, Firefox, Safari et Edge. Pour une expérience optimale, nous vous invitons à utiliser l'un de ces navigateurs.

Communiquer

CP-B-P5-0005 - Carte non illustrée (entre 1873 et 1877) Créée en 1870, la carte postale n’est pas illustrée, elle sert d’abord à la correspondance militaire puis commerciale. C’est le succès de la tour Eiffel en 1889 qui lance la mode des cartes postales illustrées, par des gravures tout d’abord, puis progressivement par des photographies : la première à Marseille en 1891, puis dans les autres villes vers 1896-1897.
CP-B-P19-0079 - Avant 1904 : l'adresse est inscrite comme sur une enveloppe, et on écrit le message à côté de l'image.
CP-B-P19-0112 - Carte expédiée en Bukovine (frontière Ukraine-Roumanie).
CP-B-P78-0041 - Après 1904 : le dos de la carte est divisé en deux, et l'image occupe tout le recto.
CP-B-P78-0060 - La carte permet de communiquer très rapidement : « Venez de suite, nous partons ».
CP-B-P130-0014 - En vente partout : chez les photographes, libraires, épiciers, cafetiers, merciers, marchands de vêtements...
CP-B-P130-0005 - Carte publicitaire envoyée par l'éditeur bisontin Blum à un détaillant.
CP-B-P11-0124 - Les cartes de vœux représentent une part importante des cartes postales envoyées.
CP-B-P11-0175 - Les principaux tarifs : 5 c : moins de 5 mots, 10 c : dans la même ville, comme ici : « en ville », 15 c : en France ou à l’étranger, 20 c : par bateau.
CP-B-P16-0483 - 1 c : sous bande. Ce tarif est rapidement supprimé, comme la possibilité d'écrire « imprimé » en rayant « carte postale ».
CP-B-P46-0482 - La carte ci-contre m'a été refusée sous prétexte que ça ne ressemblait pas assez à du bromure..... (à une photographie) ...mystère!!!!! et perplexité....... on est trop connaisseur ici, pense donc, au pays de la cancoyote. Les tarifs varient aussi selon le procédé d'impression de la carte : les postiers et les clients ont parfois du mal à s'y retrouver.
CP-B-P107-0034 - L'image est imprimée par phototypie : on développe la photographie sur une plaque de verre recouverte de gélatine sensible. Cette plaque permet d'imprimer toutes les nuances de gris. Le verso est pré-imprimé avec l'indication « carte postale » : ici, les deux faces ont été imprimées par erreur du même côté. La légende est imprimée en dernier.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de mieux comprendre les usages de nos utilisateurs.